Azure Stack TP2 Deployment, Checked!


OK, Azure Stack TP2 est finalement installé sur le R710, le weekend commence bien!!!

image

Mes disques sont arrivés vendredi (4 x 512Go SSD Samsung), mon serveur (R710) est déjà muni de 128Go et a été upgradé avec une paire de Hex Cores @2,66Ghz. J’ai laissé un des disques SAS 10K de 300Go en disque système, et installé la TP5 de Serveur 2016 (pas eu le courage de refaire l’installe avec la preview depuis).

Une fois les mises à jour installées, direction le NET pour récupérer le TP2, ça se passe ici:

On décompresse le tout, et on finit avec un VHDX de 20 G0 plus ou moins. Copiez le à la racine de votre disque C:\.

Puis direction Git Hub pour récupérer les fichiers et scripts de support du TP2, pour cela, simplifiez vous la vie, exécutez ces quelques lignes depuis votre machine hôte:

# Variables

$Uri = ‘https://raw.githubusercontent.com/Azure/AzureStack-Tools/master/Deployment/’

$LocalPath = ‘c:\AzureStack_TP2_SupportFiles’

# Create folder

New-Item $LocalPath -type directory

# Download files

Invoke-WebRequest ($uri + ‘BootMenuNoKVM.ps1’) -OutFile ($LocalPath + ‘\BootMenuNoKVM.ps1’)

Invoke-WebRequest ($uri + ‘PrepareBootFromVHD.ps1’) -OutFile ($LocalPath + ‘\PrepareBootFromVHD.ps1’)

Invoke-WebRequest ($uri + ‘Unattend.xml’) -OutFile ($LocalPath + ‘\Unattend.xml’)

Invoke-WebRequest ($uri + ‘unattend_NoKVM.xml’) -OutFile ($LocalPath + ‘\unattend_NoKVM.xml’)

Une fois téléchargés les fichiers se trouveront dans le répertoire “AzureStack_TP2_SupportFiles” à la racine de C.

image

  • vérifiez que vos 4 disques dédiés au TP2 sont disponible mais sans volumes.

host_disks

  • vérifiez que la seule carte réseau activée est bien connectée sur votre Lan muni d’une adresse assignée en DHCP.
  • vérifiez que vous avez au moins 200Go de libre sur le C une fois le VHDX copié.

Profitez en pour vérifier la compatibilité de votre système avec le TP2 avant de lancer l’installation, ça vous économisera du temps:

Si tout est bon, il est temps de créer votre tenant Azure pour Azure Stack…pour ça simple: soit vous avez déjà un compte azure et vous créez un nouvel Azure Active Directory, soit vous ouvrez un compte de test gratuit sur le portail Azure puis vous créez votre AAD.

Dans mon cas, j’ai déjà un compte Azure, donc je crée un nouvel AAD, et un nouvel utilisateur GLOBAL ADMIN.

image image

image image image 

Lorsque vous créez votre compte Admin, Azure vous génère un MDP temporaire, n’oubliez pas de vous loguer une fois afin de le changer!

image image 

ok….mot de passe changé, le portail s’ouvre sur notre nouvel AAD:

image

Prêts pour la suite?

 Sourire …on y va!

De retour sur notre machine physique, sous WS2016TP5…

Ouvrez une commande Powershell en mode Admin, puis allez dans le répertoire des SupportFiles.

Vous y trouverez un script permettant de générer l’entrée BCDEDIT correspondante à un boot sur le VHD téléchargé (Cloudbuilder.vhdx)…

image

Dans mon cas, j’ai modifié le fichier unattend afin de basculer le clavier en français et de renommer la machine plutôt que son “MININT-WGIGI52851”, et comme je faisais ces opérations en RDP, depuis le confort de mon salon, j’ai utilisé le fichier de réponses NOKVM permettant de tout automatiser, jusqu’au point de pouvoir reprendre la main à distance sur mon AzureStack! Mais pour faire simple prenons ic l’exemple d’une installation ou vous avez un accés physique à la machine:

exécutez:

PrepareBootFromVHD –VHDPath c:\CloudBuilder.vhdx

Et redémarrez la machine quand cela vous est demandé, le serveur redémarre et une fois l’installation finalisée, vous avez votre machine sous WS2016TP5, avec tous les prérequis pour installer Azure Stack…

Par acquis de conscience, vérifiez vos disques et vos cartes réseaux, pour mettre tout en ordre, et re-exécutez le script de vérification…

PS C:\> .\Invoke-AzureStackDeploymentPreCheck.ps1

Security warning
Run only scripts that you trust. While scripts from the internet can be useful, this script can potentially harm your
computer. If you trust this script, use the Unblock-File cmdlet to allow the script to run without this warning
message. Do you want to run C:\Invoke-AzureStackDeploymentPreCheck.ps1?
[D] Do not run  [R] Run once  [S] Suspend  [?] Help (default is « D »): R
[ 09:14:49 ] Starting Deployment Checker for Azure Stack Technical Preview…
[ 09:14:49 ] There are several prerequisites checks to verify that your machine meets all the minimum requirements for d
eploying Microsoft Azure Stack Technical Preview.
[ 09:14:49 ] For more details, please refer to the online requirements : https://azure.microsoft.com/en-us/documentation
/articles/azure-stack-deploy/
[ 09:14:49 ] Checking for Administrator priviledge…
[ 09:14:51 ] This script can be run on the host where you will be configuring boot from VHD, for example prior to downlo
ading the Azure Stack Technical Preview files. Or it can be run after booting from the provided Cloudbuilder.vhdx file w
here the Azure Stack Technical Preview will be installed. In the first case, it will only check for hardware specificati
ons like memory, cores, hard disk configuration, as well as free space for extracting the Azure Stack files. In the seco
nd case, it will run both hardware and software tests, and other items like domain membership, OS version, NIC configura
tion will be checked.
Are you running this script on the host before booting in the provider VHDX file [1] or after booting into it [2] (any o
ther input will exit the script)?: 2
[ 09:15:10 ] User chose to run post-boot from VHD checks (all checks except free space)
[ 09:15:10 ] Checking for physical/virtual machine status…
[ 09:15:10 ]  — This is a physical machine.
[ 09:15:10 ] Checking system disk capacity…
[ 09:15:14 ]  — Check system disk passed successfully.
[ 09:15:14 ] Checking physical disks…
[ 09:15:14 ]  — Listing of all physical disks on this server:

FriendlyName        SerialNumber    CanPool BusType             OperationalStatus HealthStatus Usage               Size
————        ————    ——- ——-             —————– ———— —–               —-
WD WD3001BKHG       WX21E42ED433      False SAS                 OK                Healthy      Auto-Select 300000000000
ATA Samsung SSD 750 S36SNWBH842941A    True SAS                 OK                Healthy      Auto-Select 500107862016
ATA Samsung SSD 750 S36SNWAH733458Z    True SAS                 OK                Healthy      Auto-Select 500107862016
ATA Samsung SSD 750 S36SNWBH842952J    True SAS                 OK                Healthy      Auto-Select 500107862016
ATA Samsung SSD 750 S36SNWAH733461K    True SAS                 OK                Healthy      Auto-Select 500107862016
Msft Virtual Disk                     False File Backed Virtual OK                Healthy      Auto-Select 128849018880

 

[ 09:15:15 ]  — Listing of all physical disks meeting Azure Stack requirements:

FriendlyName        SerialNumber    BusType OperationalStatus HealthStatus Usage               Size
————        ————    ——- —————– ———— —–               —-
WD WD3001BKHG       WX21E42ED433    SAS     OK                Healthy      Auto-Select 300000000000
ATA Samsung SSD 750 S36SNWBH842941A SAS     OK                Healthy      Auto-Select 500107862016
ATA Samsung SSD 750 S36SNWAH733458Z SAS     OK                Healthy      Auto-Select 500107862016
ATA Samsung SSD 750 S36SNWBH842952J SAS     OK                Healthy      Auto-Select 500107862016
ATA Samsung SSD 750 S36SNWAH733461K SAS     OK                Healthy      Auto-Select 500107862016

 

[ 09:15:15 ]  — Check physical disks passed successfully. Note that Azure Stack Technical Preview will now handle situa
tions where there is a pre-existing storage pool, and will delete/recreate it.
[ 09:15:15 ] Checking Memory…
[ 09:15:15 ]  — Memory on this server = 128
[ 09:15:15 ]  — System memory check passed successfully. Azure Stack requires a minimum of 96 GB of RAM, with 128 GB re
commended.
[ 09:15:15 ] Checking processor information…
[ 09:15:17 ]  — Number of CPU sockets = 2
[ 09:15:17 ]  — Number of physical cores =  12
[ 09:15:17 ]  — CPU socket count (2) and core count (12) meet the minimum requirements for Azure Stack.
[ 09:15:17 ] Checking Hyper-V support on the host…
[ 09:15:18 ]  — Hyper-V is already installed. Note that the installer would enable it otherwise.
[ 09:15:18 ] Checking domain join status…
[ 09:15:18 ]  — The host is not domain joined.
[ 09:15:18 ] Checking Internet access…
[ 09:15:19 ]  — This machine has internet access (we tried to contact https://login.windows.net).
[ 09:15:19 ] Checking Host OS version…
[ 09:15:19 ]  — Host OS version: 10.0.14393, SKU: 8
[ 09:15:19 ]  — The host OS version matches the requirements for Azure Stack (10.0.14393).
[ 09:15:19 ] Checking NIC status…
[ 09:15:20 ]  — NIC configuration passed successfully.
[ 09:15:20 ] Checking server name…
[ 09:15:20 ]  — Server name is R710TP2
[ 09:15:20 ]  — Server name does not conflict with future domain name AzureStack.local.
[ 09:15:20 ] SUCCESS : All of the prerequisite checks passed.
[ 09:15:20 ] Deployment Checker has finished checking Azure Stack requirements

 

ready_to_start

Une fois tout vérifié, lancez l’installation!!!

image

Depuis le répertoire C:\CloudDeployment\Configuration… Exécutez une commande power Shell en mode Admin, puis tapez:

    • PS C:\> cd C:\CloudDeployment\Configuration
    • PS C:\CloudDeployment\Configuration> .\InstallAzureStackPOC.ps1

Perso, j’ai du déclarer un serveur de temps et ma configuration réseau pour installer sans erreur, et spécifier l’instance AAD car j’en ai plusieurs, sans ces options impossible de terminer une installation. Apres avoir déclaré la bonne zone horaire, la région et un serveur de temps a à l’aide de W32TM sur ma machine locale j’ai redémarré l’hôte, et la ligne de commande  donnait quelque chose comme ça (bien sur il vous faudra changer les valeurs surlignées pour y positionner celles correspondant à votre environnement) :

 

    • PS C:\CloudDeployment\Configuration> $adminpass = ConvertTo-SecureString « <lemotdepassedeladmindelamachinelocale> » -AsPlainText –Force
    • PS C:\CloudDeployment\Configuration> $aadpass = ConvertTo-SecureString « <lemotdepassedeladmindevotredomaineAAD> » -AsPlainText –Force
    • PS C:\CloudDeployment\Configuration> $aadcred = New-Object System.Management.Automation.PSCredential (« logindevotreadmin@votreAAD.onm
      icrosoft.com
      « , $aadpass)
    • PS C:\CloudDeployment\Configuration> .\InstallAzureStackPOC.ps1 -AdminPassword $adminpass -AADAdminCredential $aadcred -AADDirectoryTenantName « votreAAD.onmicrosoft.com » -NatIPv4Subnet 10.0.0.0/24 -NatIPv4Address 10.0.0.55 -NatIPv4DefaultGateway 10.0.0.254 -EnvironmentDNS 10.0.0.1 -TimeServer time.windows.com

Et à partir de là… ça a pris 3 heures environ !!!

image

Une fois finalisé, vous pouvez ajouter sur votre Hôte les différentes VMs installées pour le PoC dans votre gestionnaire de serveur, puis connectez vous à MAS-Con1 en tant qu’Azurestackadmin@azurestack et avec le mot de passe local  que vous avez indiqué dans la commande power Shell…

puis cliquez sur l’icone d’Azure Stack portal et loguez vous avec le tenant AAD…et c’est parti!!!

Bonne Installation!

Pierre

A propos Red Kaffe

IT Trainer and Consultant on Microsoft Technologies. Windows Server and Client, Service Center 2012, WSUS/MDT/ADK/WAIK, SBS 2008/2011, Office 365, etc. Fully dedicated to support and train my customers...
Cet article, publié dans 2016, Azure, AzureStack, Cloud, Deployment, Formation, Hyper-V, PowerShell, vNext, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s